6 min read 

Aujourd’hui, nous examinons de plus près une stratégie de trading que n’importe qui peut utiliser. Ce qui est encore mieux, c’est qu’elle fonctionne sur n’importe quel actif et dans n’importe quel intervalle de temps. Déjà intéressé? Alors n’hésitez pas à en apprendre davantage sur les différents aspects de la stratégie Bladerunner et comment l’appliquer dans la pratique.

La stratégie s’appelle le Bladerunner parce qu’elle coupe l’action de prix en deux comme une lame. Pour cette stratégie, vous n’aurez pas besoin d’indicateurs hors graphique (c.-à-d. des indicateurs situés sous le graphique des prix) comme la MACD, l’Awesome Oscillator ou la Stochastique. Il n’y a qu’un seul indicateur qui est absolument essentiel lorsque l’on trade avec la stratégie Bladerunner, et c’est une MME (moyenne mobile exponentielle) de 20 périodes. Pour en savoir plus sur la nature des moyennes mobiles, cliquez ici.

Les niveaux de support et de résistance jouent également un rôle important dans la mise en œuvre de cette stratégie. Notez que le Bladerunner, comme la plupart des autres stratégies, doit être adapté à l’heure de la journée à laquelle vous tradez.

La logique qui sous-tend cette stratégie est assez simple. Si le prix est supérieur à la MME et la teste à nouveau, on peut s’attendre à la poursuite du mouvement à la hausse. Si le prix est inférieur à la MME et qu’il demeure inférieur, on peut s’attendre à ce qu’il poursuive son mouvement à la baisse. Lorsque le prix se déplace à travers la MME et que la bougie se ferme de l’autre côté de la courbe, on peut s’attendre à ce que la tendance s’inverse. En d’autres termes, la MME joue le rôle d’un niveau de support ou de résistance mobile.

Pour effectuer une entrée, le trader doit d’abord s’assurer que le prix a quitté la fourchette établie, celle dans laquelle l’actif a été tradé pendant une période de temps substantielle. Deuxièmement, le prix doit également tester de nouveau la MME avec succès: non seulement la bougie doit se fermer au-dessus ou en dessous de la MME, mais le prix doit rebondir sur ladite ligne et continuer à se déplacer dans la même direction pour qu’un signal soit considéré comme confirmé. Ce n’est qu’alors que le signal peut être considéré comme confirmé.

Il peut également être judicieux d’envisager l’utilisation d’un ordre stop-loss lorsque vous utilisez le Bladerunner. Ainsi, vous serez en mesure de gérer le risque lorsque le signal reçu du système de trading s’avère être faux. D’autres indicateurs, bien que non essentiels, peuvent être ajoutés au système de trading afin de réduire le nombre de faux signaux.

Voici un exemple de la façon d’utiliser cette stratégie dans la pratique. Après avoir repéré un actif qui est tradé dans une certaine fourchette, vous pouvez appliquer une moyenne mobile exponentielle sur 20 périodes au graphique des prix. Ensuite, attendez que l’action de prix quitte cette fourchette. Si le prix de l’actif est hors de la fourchette et qu’il se teste à nouveau, vous pouvez envisager d’ouvrir une position longue (acheter) en cas de tendance haussière et une position courte (vendre) en cas de tendance baissière. Et c’est comme ça qu’on trade avec la stratégie du Bladerunner.

Veuillez noter qu’aucune stratégie ne peut garantir 100% de transactions gagnantes. Toutes les stratégies peuvent fonctionner dans certaines circonstances, mais elles finiront par s’effondrer lorsque les conditions du marché changeront.

Tradez maintenant