7 min read 

L’indicateur Vortex est un oscillateur qui est utilisé pour déterminer le début d’une nouvelle tendance et pour confirmer une tendance en cours, sa direction et sa force. L’indicateur se compose de deux lignes qui captent les mouvements de tendance positive et négative: la ligne de tendance à la hausse (VI+) et la ligne de tendance à la baisse (VI-).

La fonction du Vortex consiste à relier les points les plus hauts et les plus bas des barres de prix ou des bougies du marché. Le principe de l’indicateur est assez simple: plus la distance entre le bas de la barre courante et le haut de la barre suivante est grande, plus le mouvement ascendant est important. De même, plus la distance entre le haut d’une barre et le bas de la barre suivante est grande, plus le mouvement vers le bas est important.

L’indicateur peut être appliqué à tous les actifs, sur tous les intervalles de temps, par des traders expérimentés ou débutants.

Les origines

L’indicateur Vortex a été développé par Etienne Botes et Douglas Siepman, inspirés par les travaux d’un inventeur autrichien, Viktor Schauberger. Ce dernier, à son tour, a basé ses idées et ses découvertes sur les phénomènes qu’il a observés dans la nature. Il a examiné le flux de l’eau et, suivant cette idée, les créateurs de l’indicateur ont suggéré que les mouvements au sein des marchés financiers pourraient ressembler aux mouvements de vortex d’un courant d’eau. De plus, le concept de mouvement directionnel a été pris en considération, ce qui a permis d’ajouter une portée réelle dans le calcul de l’indicateur.

Comment le mettre en place

Cet indicateur fait partie de la catégorie des indicateurs « Momentum » et se trouve dans l’onglet correspondant du menu des indicateurs.

La configuration par défaut suggère la période de 14 pour les lignes principales et fixe la ligne surachetée à 1,1 et la ligne survendue à 0,9. Vous pouvez conserver les paramètres par défaut ou les modifier en fonction de vos besoins et de votre style de trading.

Comment trader avec

Une fois que vous avez appliqué et configuré le Vortex, il est temps d’apprendre à lire ses signaux. Voici comment procéder.

Par défaut, la ligne de tendance haussière est bleue et la ligne de tendance baissière est violette. En règle générale, la ligne qui se trouve en haut indique la tendance prédominante (une tendance à la hausse ou à la baisse). Il est important de prêter attention aux points de croisement des deux lignes, ainsi qu’à leur position par rapport aux niveaux de surachat et de survente.

Le signal <Acheter> est reçu lorsque la ligne VI+, initialement située en dessous de la ligne VI-, passe au-dessus et reste au-dessus. Le signal <Vendre> est reçu lorsque la ligne VI- est d’abord en dessous de la ligne VI+, puis passe au-dessus de VI+ et reste au-dessus. Il est à noter que tous les signaux que vous recevez ne doivent pas se traduire immédiatement par l’ouverture d’une position. Il s’agit plutôt pour vous d’être attentif au marché, d’analyser la performance de l’actif en question et d’envisager l’ouverture d’une transaction dans la direction correspondante.

Sur la photo ci-dessus, vous pouvez voir l’indicateur Vortex appliqué au graphique EUR\USD. Dans ce cas particulier, les croisements marquent clairement le changement de direction de la tendance. La distance entre les lignes reflète la force de la tendance.

Compléter Vortex avec d’autres indicateurs peut aider à éviter les signaux d’entrée erronés. La MACD ou l’ADX fonctionneront très bien. Lorsque vous développez votre propre système de trading, évitez de combiner deux indicateurs du même type, car leurs signaux peuvent provenir de la même source, ce qui diminue leur puissance prédictive. Les indicateurs de tendance suivants peuvent être un bon choix pour Vortex. Il peut également être utile d’utiliser des niveaux de stop-loss et de take-profit lorsque vous tradez avec Vortex pour mieux gérer les risques, car aucune stratégie de trading, aussi bonne soit-elle, ne peut fournir des signaux précis dans 100% des cas.

Essayez-le maintenant