7 min read 

Vous pouvez trouver ces indicateurs dans la section Populaires de la salle des marchés. Pourquoi? Parce que ces indicateurs, ainsi que les cinq autres que nous avons déjà couverts dans un article précédent, sont couramment utilisés par toutes sortes de traders. Tant les professionnels expérimentés qui ont leur propre stratégie commerciale que les traders novices utilisent régulièrement ces indicateurs. Voici un aperçu rapide qui ne prendra pas plus de 5 minutes à lire. Enregistrez-le pour rafraîchir votre mémoire au sujet de ces indicateurs au besoin. C’est parti!

1. Les bandes de Bollinger

L’indicateur se compose d’une moyenne mobile et de deux bandes, au-dessus et au-dessous de la MM. Lorsque ces bandes sont très éloignées l’une de l’autre, il indique une forte volatilité. Un signal d’achat est reçu lorsque les chandeliers franchissent la bande inférieure vers le haut. Un signal de vente est reçu lorsque le graphique franchit la ligne supérieure vers le bas. Un renversement est détecté lorsque les chandeliers franchissent la moyenne mobile dans n’importe quelle direction.

Un exemple de bandes de Bollinger donnant un signal d’achat, puis de vente

2. L’indicateur de mouvement directionnel moyen (ADX ou DMI)

L’ADX affiche la force de la tendance. C’est un indicateur avancé qui est normalement utilisé avec les paramètres standard. Il peut être combiné avec succès avec les bandes de Bollinger. Plus les lignes vertes et rouges sont espacées, plus la tendance est forte. Un croisement à la hausse de la ligne rouge par la ligne verte indique une tendance haussière. Lorsque la ligne rouge croise la ligne verte par le haut, la tendance est baissière.

L’ADX indique une forte tendance à la baisse

3. La fractale

L’idée principale de la fractale est de montrer le minimum et le maximum de la courbe des prix et d’indiquer les points d’inversion de tendance sur le graphique. De nombreux traders l’utilisent pour aider à fixer les niveaux de soutien et de résistance.

Un exemple de point de retournement baissier

L’indicateur Fractale signale une tendance à la baisse lorsque le chandelier le plus haut au milieu est suivi de deux chandeliers plus bas, la Fractale est tournée vers le haut (comme le montre l’exemple ci-dessus). Une tendance à la hausse se dessine lorsqu’un chandelier plus bas est suivi de deux chandeliers plus hauts, la fractale étant tournée vers le bas.

4. L’oscillateur Awesome

En tant qu’indicateur retardé, l’oscillateur Awesome suit le prix, il ne prédit donc pas les évolutions futures et fonctionne mieux pendant les périodes de tendance. Il est considéré comme une version simplifiée de l’indicateur MACD. Par exemple, un signal d’achat est reçu lorsque les barres passent du dessous au dessus de la ligne de base, tandis qu’un signal de vente peut être observé lorsque les barres passent du dessus au dessous de la ligne de base.

Un exemple de l’oscillateur Awesome donnant un signal de vente

5. L’oscillateur de prix tendanciel (OPT)

Cet indicateur est conçu pour éliminer l’influence de la tendance générale sur l’action des prix afin de faciliter l’identification des cycles. Il peut être utile aux traders à court terme, qui ne sont pas intéressés par la tendance à long terme. L’OPT mesure les différences entre le prix passé dans un cycle et la moyenne mobile. Il est positif, par exemple, lorsque le prix est supérieur à la moyenne et négatif lorsqu’il passe en dessous de la moyenne. Cet indicateur est un outil de soutien et il peut être combiné avec l’Alligator ou la MACD pour des prévisions plus précises.

L’OPT appliqué sur GBP/USD

Les traders plus expérimentés peuvent modifier les paramètres de ces indicateurs, mais tous peuvent également être utilisés avec les paramètres standard. Veuillez noter qu’aucun indicateur ne peut garantir un succès à 100% à chaque fois, de sorte qu’une stratégie de gestion des risques est toujours nécessaire. Faites-nous part de vos combinaisons d’indicateurs préférées dans les commentaires ci-dessous!

Tradez maintenant