5 min read 

Dans le trading, comme dans toute activité qui implique du développement personnel et de l’éducation, il faut se fixer des objectifs afin d’évaluer ses progrès. Le fait est que les objectifs nous aident à nous améliorer dans de nombreux domaines professionnels et le trading ne fait pas exception. Toutefois, pour commencer à avancer dans la bonne direction, vous devez fixer vos objectifs de manière appropriée. Apprenez à le faire en lisant cet article.

Les bons et les mauvais objectifs

Quels sont les meilleurs objectifs pour quelqu’un qui cherche à améliorer ses compétences de trading? Combien d’argent devriez-vous gagner en une journée ou une semaine? Combien de transactions devez-vous réaliser au cours de la même période? Il s’avère que ce ne sont pas les meilleurs paramètres pour évaluer vos progrès. Concentrez-vous sur le processus, pas sur le résultat.

Vos objectifs peuvent être formulés comme suit: « N’ouvrir une transaction que lorsque les conditions du marché répondent aux critères énoncés dans ma stratégie commerciale ». Vous développerez ainsi la discipline nécessaire à tout trader et ferez en même temps un pas vers un plus grand professionnalisme.

Si vous n’utilisez pas de stratégie de trading, votre objectif premier devrait être d’en développer une. Dans le cas contraire, vous serez victime d’un trading irrationnel et vos décisions seront dictées par les émotions plutôt que par la raison. À cet égard, la lecture de la littérature professionnelle (livres, articles et ce blog) peut être d’une grande aide. D’ailleurs, la lecture d’un certain nombre de documents éducatifs est un objectif suffisant pour tout trader débutant.

Les limites du contrôle

Dans le trading, il y a certaines choses que vous pouvez contrôler: la somme d’argent que vous investissez dans chaque transaction particulière, les points d’entrée et de sortie, les actifs avec lesquels vous avez choisi de travailler. Il y a aussi des choses que vous ne pouvez pas contrôler, et c’est le marché lui-même. Ne fixez pas vos objectifs dans une perspective de marché, mais fixez-les en fonction des facteurs que vous pouvez contrôler en tant que trader.

Exemples de mauvais objectifs:

  • Gagner 100$ par jour / 1 000$ par semaine,
  • Réaliser au moins 50% de gains en une seule fois.

Exemples de bons objectifs:

  • Ne pas utiliser plus de 2% de votre capital total par transaction,
  • Lire au moins un livre sur le trading par quinzaine.

Une autre chose à garder à l’esprit est que la plupart des traders établissent des objectifs défensifs qui donnent la priorité au capital existant, par opposition aux objectifs offensifs qui se concentrent sur l’acquisition de plus d’argent. En d’autres termes, pour améliorer vos compétences en matière de trading, vous devez oublier l’argent et vous concentrer sur des choses qui peuvent vous aider à vous améliorer.

Conclusion

Le trading est autant une question de psychologie humaine que de compétences et de connaissances. Savoir où vous allez est un élément précieux de votre pratique de trading. Les objectifs sont un élément important de votre stratégie commerciale globale. Avez-vous déjà fixé des objectifs de trading pour la semaine ou le mois à venir?

Commencez à trader