6 min read 

Les traders débutants se demandent souvent quelles devraient être leurs premières étapes, quelle stratégie choisir et à quoi faire attention lorsqu’ils entrent sur les marchés financiers mondiaux. L’une des premières choses que les traders apprennent, c’est qu’il existe deux types distincts d’analyse – fondamentale et technique. Chacune a ses avantages et ses inconvénients. En les combinant, on peut mieux comprendre les marchés et estimer l’orientation future du mouvement des prix avec plus de précision. Afin de comprendre comment combiner les deux types d’analyse, nous devrons d’abord examiner de plus près chacune d’elles et comprendre leurs caractéristiques distinctes.

Types d’analyse

L’analyse technique s’articule autour de l’analyse des graphiques de prix. Les analystes techniques utilisent le rendement passé des cours pour tirer certaines conclusions et évaluer les conditions actuelles du marché. En utilisant les niveaux de support et de résistance ainsi que les indicateurs d’analyse technique, les traders peuvent déterminer les points d’entrée et de sortie optimaux (quand il est possible d’ouvrir et de fermer la transaction). Ce type d’analyse peut fournir une pléthore d’informations utiles et aider à prédire l’orientation d’une tendance à venir. Toutefois, il peut difficilement dire quel sera le prix à long terme, car le graphique des prix ne peut fournir des informations détaillées sur le rendement futur d’un actif.

L’analyse fondamentale, quant à elle, est axée sur l’étude des événements réels qui peuvent influer sur le prix des actifs. Un communiqué de presse d’entreprise peut déclencher une fluctuation massive du prix. L’orientation de ce dernier dépendra des informations fournies dans ledit communiqué. Les bonnes nouvelles (performance financière exceptionnelle, nouvelle initiative de réduction des coûts, perspectives de croissance plus élevées que prévu) affectent positivement la valeur intrinsèque, c’est-à-dire réelle, d’une entreprise. Les mauvaises nouvelles (mauvaise performance financière, couverture médiatique négative) affectent négativement la valeur intrinsèque et font également baisser le prix du marché. Les mêmes principes s’appliquent aux devises, aux matières premières, aux ETF et à tous les actifs tradés en bourse.

Comment les combiner?

Il n’est pas toujours facile de combiner l’analyse fondamentale et l’analyse technique, mais cela peut être utile à bien des égards. Il est sage de garder une trace du volume des transactions récentes et de surveiller l’activité des autres traders. Le trader peut utiliser des indicateurs de volume pour vérifier la puissance d’une tendance dominante – en règle générale, le volume des transactions augmente lorsqu’une tendance s’accélère. Lorsque le volume baisse, cela peut être le signe d’un renversement de tendance à venir. Le comportement du marché est déterminé par les actions des traders individuels. Ce que d’autres personnes pensent de l’actif devrait donc être de la plus haute importance pour vous.

Les traders qui s’appuient sur l’analyse fondamentale comme principal outil d’analyse peuvent également intégrer des indicateurs techniques dans leur stratégie. Ils peuvent combiner des principes fondamentaux et des principes techniques. Les traders peuvent établir un lien entre les événements fondamentaux et les signaux, reçus des indicateurs techniques, et l’utiliser pour repérer certains schémas. Comme le marché a tendance à se répéter assez souvent, en étant familier avec les schémas, vous pouvez obtenir un avantage concurrentiel par rapport aux autres traders.

Conclusion

En résumé, on peut dire sans risque de se tromper que les deux méthodes d’analyse peuvent être complémentaires et n’ont pas à se disputer une place dans votre système de trading. L’une d’entre elles repose fortement sur les performances passées du marché, l’autre s’oriente vers les événements futurs. Les deux ont leurs avantages aussi bien que leurs inconvénients et, par conséquent, peuvent être efficacement fusionnés dans un système commercial unifié. Les traders doivent également se rappeler que quel que soit le type d’analyse qu’ils utilisent, il est impossible d’estimer correctement le prix futur des actifs 100% du temps.

Echangeons maintenant