8 min read 

Si vous vous intéressez aux marchés financiers, vous avez certainement entendu parler des bulls (« taureaux » – haussiers) et des bears (« ours » – baissiers). Dans le monde de la finance, ces termes sont utilisés par les investisseurs pour décrire les conditions du marché et ses acteurs. Ces termes permettent d’indiquer si le marché est en hausse ou en baisse — une information importante pour les portefeuilles des investisseurs. Alors, que sont les marchés haussiers et baissiers et comment peuvent-ils affecter vos investissements ?

Marché haussier et marché baissier — connaître la différence

L’idée principale et l’origine des termes bullish et bearish se trouvent dans la nature de l’attaque de ces animaux. Les taureaux essaient de percer leur ennemi avec leurs longues cornes, en déplaçant leur tête dans des mouvements vers le haut. Les ours, quant à eux, attaquent dans un mouvement descendant, en frappant leur ennemi avec leurs grosses pattes.

Comme on peut le conclure, un marché haussier est tourné vers le haut, les actifs prenant de la valeur et les conditions économiques étant généralement favorables. Un marché baissier, au contraire, est un marché dans lequel l’économie est défaillante et où la plupart des actions perdent de la valeur. 

Le sentiment des investisseurs ayant une forte influence sur les marchés financiers, ce terme désigne également la perception qu’ont les investisseurs du marché et des tendances économiques qui en découlent. En général, ceux qui investissent dans des marchés en croissance sont des bulls, et ceux qui choisissent des marchés en baisse sont appelés bears.

Caractéristiques des marchés haussiers

Un marché haussier se caractérise par une hausse régulière des prix. Sur le marché boursier, une augmentation du cours de l’action d’une société est qualifiée de haussière (bullish). Dans de telles conditions, les investisseurs s’attendent souvent à ce que la croissance se poursuive sur le long terme. Généralement, dans un tel scénario, l’économie est forte et l’emploi est également à un niveau élevé.

Lorsqu’un marché est haussier, la demande de l’actif est plus forte que l’offre, ce qui fait augmenter son prix. En fait, tout le monde veut acheter l’actif, s’attendant à ce que sa valeur augmente. Ceux qui ont pu acheter l’actif à un prix inférieur peuvent bénéficier de sa vente à un prix beaucoup plus élevé plus tard, lorsque l’actif atteint sa valeur maximale.

Que sont les marchés haussiers et baissiers ?
Tendance haussière sur Tesla, Inc.

Caractéristiques du marché baissier

Contrairement à la dynamique d’un marché haussier, un marché baissier (bearish) est un marché en baisse, où les prix diminuent constamment. En général, un marché n’est considéré comme un véritable marché baissier que lorsqu’il a chuté de plus de 20 % par rapport à son pic le plus récent. 

Lorsqu’un marché baissier prend de l’ampleur, les investisseurs ont tendance à croire que la tendance à la baisse va se poursuivre et cette croyance entretient la spirale descendante. Les traders et les investisseurs veulent se débarrasser du titre et l’offre dépasse largement la demande. Beaucoup se lancent dans des ventes de panique, ce qui ne fait qu’accélérer la tendance. Dans un marché baissier, l’économie ralentit et le taux de chômage augmente, car les entreprises commencent à licencier des employés. 

Que sont les marchés haussiers et baissiers ?
Tendance baissière sur eBay Inc.

Comment savoir quel marché prévaut ?

Lorsqu’il s’agit de comparer les deux types de marchés, il n’y a pas de meilleur choix pour le trader. Les marchés haussiers et baissiers ont tous deux des opportunités à offrir ainsi que des inconvénients, mais les traders doivent disposer des connaissances et des compétences nécessaires pour les utiliser. La compréhension de la tendance dominante est cruciale pour chaque trader, car elle déterminera les tactiques à choisir. Choisir une méthode de trading appropriée et opportune en fonction des conditions actuelles du marché peut être la clé de meilleurs résultats.

Afin de déterminer si le marché est dans une tendance haussière ou baissière, on peut utiliser des outils d’analyse : indicateurs et outils graphiques. Par exemple, les indicateurs de tendance tels que la moyenne mobile, le RSI ou le stochastique peuvent être utiles. Ils ont le potentiel d’évaluer les mouvements de prix et d’aider les traders à mieux comprendre la tendance sous-jacente et à détecter les éventuels renversements de tendance.

Ceci étant dit, les traders doivent comprendre qu’il n’existe pas d’outil capable de donner des indications 100 % correctes à chaque fois et de garantir le succès. Les traders expérimentés aiment combiner l’analyse technique avec des éléments d’analyse fondamentale pour se forger une opinion aussi objective que possible. 

Tradez maintenant