7 min read 

Le trading peut sembler facile et attrayant pour ceux qui ne l’ont jamais essayé auparavant. C’est en grande partie dû à l’influence des médias, qui présentent l’image du trader ou de l’investisseur de façon très glamour. Il existe de nombreux films et émissions à ce sujet, de sorte que même ceux qui ont déjà une certaine expérience du trading le traitent encore comme un jeu ou espèrent qu’il s’agit d’un moyen facile de gagner de l’argent.

Or, c’est tout simplement faux. Le trading implique de nombreux défis et risques auxquels les traders sont confrontés chaque jour. Chacun doit les connaître et être prêt à les gérer, afin d’éviter toute déception inattendue et de se concentrer sur les choses importantes. Aujourd’hui, nous éliminons cinq obstacles auxquels les traders peuvent être confrontés lorsqu’ils commencent leur aventure.

Le trading nécessite (beaucoup) d’étude

S’il est naturel d’étudier lorsqu’on veut devenir manager, programmeur ou peintre, lorsqu’il s’agit de trading, on attend souvent des résultats satisfaisants sans avoir à apprendre. La vérité est que, sans la compréhension des instruments de trading et des marchés, il n’est pas possible de s’améliorer, même si le trader a de la chance de temps en temps. Compter sur la chance n’est pas une stratégie efficace et se traduira très probablement par des pertes. Pour se développer, il est nécessaire de continuer à apprendre, à trouver de nouvelles informations, à lire des livres, des articles et à regarder des vidéos.

Les marchés sont en constante évolution

Les marchés sont toujours fluctuants et il peut être difficile de comprendre ce qui se passe. C’est pourquoi il est nécessaire de toujours rester au courant des dernières nouvelles, au moins en ce qui concerne les actifs sur lesquels le trader se concentre. L’évaluation d’un actif peut être difficile, mais elle est cruciale pour prendre des décisions en connaissance de cause. La première étape consiste à se familiariser avec les analyses techniques et fondamentales, ainsi qu’avec les modèles de chandeliers. Une connaissance approfondie des outils d’analyse de marché possibles peut aider à décider de l’approche personnelle la plus efficace.

Le trading est risqué

Il y a de fortes chances de perdre la totalité de l’investissement lors des échanges, et cela arrive très souvent. Cela peut être dû à de nombreuses raisons: évaluation incorrecte de l’état du marché, changements de prix imprévisibles, trading émotionnel, etc. Même les traders les plus expérimentés connaissent encore des échecs de temps en temps. Il peut être très difficile de mettre en place un système de trading bien équilibré qui tienne compte des risques.

Les émotions interfèrent avec la raison

En parlant d’émotions, c’est un obstacle que les traders n’attendent souvent pas. Il semble que même si le trader ne peut pas contrôler le marché, il est tout à fait capable de contrôler son propre comportement. Malheureusement, ce n’est pas le cas pour la majorité. Le trading peut provoquer des émotions telles que l’avidité et la peur. Ajoutez de l’excitation au mélange et la recette d’une approche commerciale néfaste est complète. Les émotions forcent les traders à prendre des décisions irrationnelles, à faire des hypothèses hâtives et, en conséquence, à perdre leur investissement. C’est pourquoi la gestion des émotions est tout aussi importante que l’étude du marché.

Incertitude et impatience

L’impatience n’est pas exactement une émotion, mais elle peut faire tout autant de mal. Avec le trading, il n’y a pas de garanties et le trader ne peut jamais savoir exactement ce qui va se passer. Personne n’aime l’incertitude: tout le monde veut les meilleurs résultats possibles, le plus tôt possible. Le trading exige un peu plus de patience et une approche stratégique.

Conclusion

Tous ces points étant mentionnés, le trading ne peut être considéré comme « facile »: au contraire, il comporte de nombreux risques. Le trading implique un plan élaboré qui combine l’étude du marché, l’utilisation d’outils d’analyse, la mise en œuvre de techniques de gestion des risques, la gestion des émotions et la gestion de l’excitation et de l’impatience.

Vers la plateforme