7 min read 

Alors que les restrictions de quarantaine sont progressivement levées dans le monde entier et que nous espérons retrouver bientôt une vie normale, l’économie mondiale reste une source d’incertitude et d’anxiété. Les quatre derniers mois ont été des montagnes russes et cela apparaît clairement sur les graphiques. La pandémie a touché l’ensemble des industries et si certaines entreprises ont le plus souffert (tourisme, compagnies aériennes, etc.), d’autres en ont bénéficié en raison de la forte demande provoquée par la fermeture (services de livraison, pharmacies). L’impact actuel de la pandémie mondiale de coronavirus se manifeste par une augmentation du taux de chômage et on prévoit qu’elle provoquera un grave déclin du commerce international, les entreprises et les particuliers étant touchés. Si certains pays reviennent lentement à une vie normale, beaucoup sont encore en situation de quarantaine totale ou partielle, avec un calendrier et une voie d’amélioration peu clairs.

Quels ont été les effets sur le marché boursier?

Il est inutile de dire que le monde n’était pas prêt à faire face à la propagation de la maladie. L’effet de la COVID-19 sur le marché boursier était inévitable: lorsque les gens ont été soudainement contraints de rester chez eux, ils ont rapidement changé la plupart de leurs habitudes et besoins sociaux, transférant certains d’entre eux en ligne et en abandonnant temporairement d’autres. L’imprévisibilité de la situation a provoqué une grande volatilité sur le marché boursier et des chutes spectaculaires, les opérateurs vendant leurs actions par crainte de ce qui pourrait arriver. Février et mars ont été des mois de baisse pour la plupart des actions majeures.

Une forte baisse des cours pendant les mois de février et mars

Depuis lors, les prix n’ont pas été stables et de nombreux économistes n’excluent pas la possibilité d’un deuxième krach boursier qui pourrait se produire à l’avenir.

Que s’est-il passé d’autre?

Le marché a été gravement touché par la pandémie, mais un autre événement majeur a affecté le prix du pétrole et, par conséquent, les actions: la guerre des prix du pétrole entre la Russie et l’Arabie saoudite. La chute de l’alliance de l’OPEP et ses conséquences ont fait chuter le prix du pétrole de 24 à 26% en mars. L’industrie pétrolière est extrêmement importante, car un grand nombre d’industries en ont besoin pour fonctionner (transport, énergie, etc.). C’est pourquoi le cours des actions dépend largement de l’évolution du prix du pétrole. Une baisse du prix du pétrole peut également entraîner une chute des cours boursiers.

Comment tirer parti de la situation?

La situation actuelle est instable, mais le chaos sur le marché pourrait créer plusieurs opportunités pour les traders avertis. L’état actuel du marché boursier peut vous inciter à envisager de faire des opérations boursières au cas où cela vous intéresserait. Une forte volatilité peut potentiellement offrir des opportunités intéressantes pour le day trading, où vous n’avez pas besoin d’investir à long terme et d’attendre des années pour voir des résultats.

Bien entendu, il y a des éléments importants à prendre en compte, surtout en ces temps difficiles. Le marché boursier ne fait que refléter les relations humaines de l’offre et de la demande, c’est pourquoi il est important de prêter davantage attention à ce qui se passe autour de nous.

Vous pouvez choisir votre propre stratégie de trading, en vous concentrant sur certaines actions ou sur des secteurs particuliers en fonction de leur évolution actuelle. N’oubliez pas de consulter quotidiennement les nouvelles pour obtenir des informations importantes qui pourraient avoir une incidence sur le titre que vous tradez et sur le marché en général. Vous pouvez également envisager de surveiller le prix du pétrole afin de prendre des décisions plus éclairées.

De nombreux événements importants se déroulent actuellement, mais essayer de leur donner un sens et de les utiliser comme une opportunité de trading pourrait être une bonne courbe d’apprentissage, à tout le moins. N’oubliez pas de procéder avec prudence et de ne pas vous laisser emporter, car un marché très volatil peut également être très risqué. Avant de vous lancer dans le trading, élaborez un plan solide et utilisez des techniques de gestion des risques.
Avez-vous effectué des transactions au cours des deux derniers mois? Avez-vous réussi à tirer parti des marchés? Faites-le nous savoir dans les commentaires et n’oubliez pas qu’il n’est certainement pas trop tard pour vous lancer si vous y pensez.

Vers la plateforme