8 min read 

Dans ce blog, nous discutons souvent de l’analyse technique et de ses particularités en vous fournissant des stratégies et en vous expliquant comment les indicateurs fonctionnent. Cependant, certains traders, en particulier ceux qui viennent de commencer à explorer les marchés financiers, ne comprennent pas ce qu’est l’analyse technique et pourquoi il est important de l’utiliser. Pourtant, même ceux qui se considèrent comme des experts pourraient trouver cet article utile.

Qu’est-ce que l’analyse technique?

L’analyse technique est une tentative de comprendre et de prédire les mouvements futurs des prix en fonction du rendement passé de l’action sur les prix. Comme toute prédiction, l’analyse technique n’est pas précise à 100% et peut fournir de faux signaux. Néanmoins, cette méthode vise à révéler le résultat le plus probable en fonction des conditions actuelles.

Les actions, les devises, les cryptomonnaies, les matières premières, les indices et les FNB peuvent tous faire l’objet d’une analyse technique. En d’autres termes, les principes de l’analyse technique sont universels et peuvent s’appliquer à n’importe quel instrument ou actif. De plus, tous les actifs peuvent être analysés à l’aide des mêmes outils (indicateurs).

Le menu des indicateurs techniques et où le trouver

Comment ça marche?

L’analyse technique fonctionne pour les actifs dont le prix est influencé par la loi de l’offre et de la demande et ne fonctionne pas pour les titres dont les prix sont réglementés autrement (par exemple, par des décrets politiques).

De plus, plusieurs conditions doivent être remplies pour que l’instrument d’analyse technique fonctionne correctement.

Liquidité élevée. L’actif sous-jacent doit être tradé en volumes suffisants. Les actifs à faible liquidité sont plus faciles à manipuler et plus difficiles à trader en général. Les facteurs associés au trading à faible liquidité le rendent impropre à l’analyse technique.

Aucun changement de prix artificiel. Un fractionnement d’actions, étant un changement de prix artificiel, n’affecte pas la valeur intrinsèque de l’entreprise en question, mais il modifie considérablement le cours de l’action. De tels événements ne peuvent être traités par l’analyse technique.

Pas de nouvelles extrêmes. Certains événements, comme une attaque terroriste ou la disparition du PDG d’une entreprise, ne peuvent être prévus par l’analyse technique.

Principes de base

Le prix est tout. Les analystes techniques sont d’avis que l’action en matière de prix reflète pleinement toute l’information accessible au public. En d’autres termes, tous les événements passés et les annonces concernant les événements futurs ont déjà été reflétés par le prix des actifs. Le prix reflète donc la juste valeur de l’actif sous-jacent. Cette information est ensuite utilisée pour prédire l’avenir.

Les mouvements de prix ne sont pas totalement aléatoires. Il y a des périodes de tendance des prix et des périodes de non-tendance des prix. Les analystes techniques estiment qu’il est possible d’identifier les tendances, à court et à long terme, à l’aide d’indicateurs.

Le « quoi » est plus important que le « pourquoi ». Quel est le prix et « Que sera-t-il? » sont généralement les seules questions que les techniciens se posent. Alors que l’analyse fondamentale s’intéresse à la raison des fluctuations de prix, les techniciens s’en détournent. Pour les techniciens, les prix augmentent lorsque la demande dépasse l’offre, et c’est tout.

Comment utiliser l’analyse technique dans la pratique?

De nombreux spécialistes de l’analyse technique appliquent une approche descendante, évaluant d’abord des indices généraux, puis des secteurs d’activité distincts, et ensuite seulement des actions individuelles. Quels que soient l’actif et le délai que vous analysez, les étapes que vous suivrez seront à peu près les mêmes. Tout d’abord, vous devez identifier la tendance (par exemple, avec la moyenne mobile ou l’alligator). Ensuite, il s’agira peut-être d’identifier les niveaux de support et de résistance, les limites supérieures et inférieures que l’action de prix ne peut pas dépasser sur une certaine période de temps (ici une ligne horizontale peut être d’une grande aide). Ensuite, il s’agira d’identifier le momentum (par exemple, avec la MACD ou tout autre oscillateur) et les points d’entrée et de sortie optimaux. En dernière étape, vous devrez compiler toutes les données mentionnées ci-dessus et les utiliser pour faire une prédiction.

Le tableau des prix avec l’alligator, l’oscillateur Awesome et les lignes horizontales appliquées

Conclusion

Les experts dans le domaine de l’analyse technique considèrent que le marché s’explique par 80% de psychologie et seulement 20% de logique. Il est donc important d’apprendre à interpréter les signaux que vous recevez du marché, mais ne soyez pas surpris qu’il faille du temps pour apprendre et maîtriser l’analyse technique.

Tradez maintenant