9 min read 

Le trading de rupture ou breakout est populaire auprès de nombreux traders, mais il est plus difficile qu’il n’y paraît. Cette méthode reste à l’affût des zones de prix qu’un actif ne peut pas dépasser et attend qu’il franchisse ces niveaux, d’où le nom de l’approche – breakout.

Les ruptures peuvent indiquer la direction dans laquelle le prix pourrait se diriger, mais pour lire les signaux, les traders doivent avoir des compétences analytiques, une certaine pratique et une bonne compréhension du fonctionnement des marchés. Les traders ont souvent recours à l’analyse technique ou à des modèles de graphiques pour repérer les ruptures potentielles. Examinons de plus près cette méthode de trading.

Comment fonctionne le trading de rupture ?

Dans le trading de rupture, les traders recherchent généralement des niveaux de soutien et de résistance sur le graphique des prix. Il s’agit de repères importants, à partir desquels le prix peut se rétracter ou qu’il peut franchir.

Ces niveaux sont importants puisqu’ils agissent comme un tremplin : si le prix finit par franchir le niveau de soutien ou de résistance, cela peut être considéré comme un signal indiquant que le prix peut continuer à évoluer dans la même direction, offrant ainsi de possibles opportunités.

Un breakout peut indiquer une opportunité d’achat ou de vente, selon sa direction. Dans l’exemple ci-dessous, le graphique Forex de l’EUR/USD a franchit le niveau de résistance vers le bas, mettant fin à une consolidation d’une semaine avec une tendance baissière. 

Méthode de trading Breakout : comment fonctionne-t-elle ?
Rupture sur le Forex EUR/USD 

Lorsque le prix franchit le niveau de soutien vers le bas et continue son mouvement dans la même direction, cela peut être perçu comme un signal de vente. Dans le même temps, si le prix casse le niveau de résistance vers le haut et continue son mouvement vers le haut, cela peut être un signal d’achat. Cependant, il est important de noter que l’exactitude des résultats n’est jamais garantie à 100 %.

Il est important de noter que de nombreux traders qui utilisent cette approche n’entrent généralement pas sur le marché immédiatement après la rupture, mais attendent plutôt qu’un retracement se produise. Cela permet d’éviter de recevoir un faux signal, appelé fakeout, lorsque le prix revient à son niveau précédent après un breakout, ou même commence à se déplacer dans la direction opposée.

3 façons de confirmer un breakout

Utiliser des modèles graphiques

Les modèles graphiques sont couramment utilisés pour détecter une rupture potentielle. Des formes telles que le triangle, le rectangle, le drapeau, la tête et les épaules ou le biseau peuvent toutes se former lorsque le prix évolue d’une certaine manière. Le trader fixe les niveaux de soutien et de résistance et lorsque le prix sort de la forme en chandelier, une rupture peut être confirmée.

Utilisation des indicateurs techniques 

Les indicateurs techniques peuvent être utilisés afin de confirmer une rupture dans un titre. Certains des outils les plus populaires sont le MACD, les bandes de Bollinger et le RSI. Les indicateurs de volume peuvent également s’avérer utiles, car un breakout est souvent précédé d’une période de faible volume. Après le breakout, il y a souvent une augmentation du volume, alors que le marché entre dans une nouvelle phase active. L’application de plusieurs indicateurs complémentaires peut aider à obtenir un signal plus précis, mais aucun indicateur ne peut garantir des résultats 100 % corrects à chaque fois.

Utilisation des données fondamentales 

Un exemple de données fondamentales pouvant être utilisées pour déterminer les ruptures est le rapport sur les bénéfices d’une société. Lorsque les résultats de l’entreprise sont bien supérieurs (ou nettement inférieurs) aux prévisions, le cours peut monter ou descendre, en fonction de la nouvelle. Saisir le bon moment est la partie la plus difficile de cette approche, qui nécessite donc un plan de gestion des risques bien préparé.

Trading de rupture et gestion de l’argent

Plusieurs règles importantes de gestion du risque doivent être appliquées en même temps que l’approche breakout. Les traders qui souhaitent s’en tenir à ce style de trading doivent prendre les points suivants en considération :

  • Des niveaux stop-loss et take-profit appropriés. Pour les fixer, assurez-vous de connaître le résultat que vous souhaitez obtenir avec votre transaction. Les limites stop-loss et take-profit doivent être placées en accord avec le plan de trading, afin d’éviter un risque excessif et de sortir du trade en temps voulu.
  • Plusieurs actifs à surveiller. Il n’est pas toujours facile de trouver un marché qui se dirige vers un breakout, c’est pourquoi regarder plusieurs graphiques en même temps peut faire gagner du temps aux traders et leur fournir des opportunités possibles.
  • Patience et bonne psychologie de trading. Trader les ruptures peut être une tâche difficile, et laisser les émotions prendre le contrôle est dangereux. Il peut être préférable de manquer une entrée plutôt que de faire une erreur coûteuse, alors vérifiez toujours vos émotions.

Conclusion

Le trading de rupture est une approche que les traders peuvent souhaiter exercer en utilisant des modèles de graphiques, des indicateurs techniques ou des nouvelles économiques. Cette méthode peut fournir aux traders des indications pour entrer sur le marché, mais comme toute approche de trading, elle nécessite de la pratique et une conscience du risque. Vous pouvez essayer de définir des niveaux de support et de résistance sur le compte d’apprentissage afin d’améliorer votre compréhension de l’approche du breakout, mais assurez-vous de garder à l’esprit les conseils de gestion du risque décrits ci-dessus !

Tradez maintenant