5 min read 

En matière d’analyse technique, il y a beaucoup à apprendre: les différents types d’indicateurs, leur fonctionnement, la façon de les appliquer au graphique et de lire leurs signaux. En outre, les traders peuvent rencontrer de nombreux nouveaux termes associés à ce sujet. Aujourd’hui, nous allons examiner quatre termes couramment utilisés dans le domaine des indicateurs techniques.

Indicateurs avancés

En économie, ce terme désigne les facteurs qui fluctuent avant que l’économie ne commence à prendre une certaine direction. Ces facteurs précèdent les événements réels, essayant de prédire l’avenir. En ce qui concerne les indicateurs techniques, les indicateurs avancés donnent un signal des changements sur le marché avant que le mouvement des prix ne se produise réellement. Les indicateurs RSI, stochastique, ADX et autres oscillateurs sont des exemples de ce type d’indicateurs.

L’utilisation d’indicateurs avancés est pratique, car elle permet au trader de voir où le marché se dirige généralement. Cependant, ces indicateurs ne sont pas précis à 100% et il peut arriver que l’indicateur donne un mauvais signal. Les traders expérimentés combinent les indicateurs avancés avec d’autres outils pour obtenir de meilleurs résultats.

Indicateurs retardés

Les indicateurs techniques retardés basent leurs signaux sur les événements passés, reflétant la performance passée d’un actif. Ces indicateurs ne montrent pas de mouvements à venir, mais ils confirment la direction actuelle du prix. Les indicateurs retardés sont combinés avec les indicateurs avancés, car ils peuvent ne pas suffire à eux seuls pour une analyse graphique complexe. L’inconvénient de ces indicateurs est qu’ils réagissent plus lentement au marché: les signaux ne sont pas toujours opportuns.

Des exemples d’indicateurs retardés sont les indicateurs de suivi de la tendance tels que la MACD, les fractales et les bandes de Bollinger.

La période

Dans les paramètres des indicateurs, quel que soit celui que vous utilisez, il y aura toujours un paramètre de période. De quoi s’agit-il? La période signifie la quantité de bougies utilisées pour le calcul. Par exemple, si un trader utilise un tableau en bougies où chaque bougie représente une heure, alors la période de l’indicateur sera calculée en heures avec la quantité choisie par le trader.

Voici un exemple de paramètres pour la MMS. La période par défaut de cet indicateur est de 14, ce qui signifie que les 14 derniers bougies ou barres seront pris en compte dans le calcul. Les bougies elles-mêmes peuvent être réglées sur des périodes différentes, en fonction de la stratégie du trader (périodes courtes ou longues).

La divergence

Bien que les indicateurs puissent constituer des stratégies utiles et être un outil d’analyse pratique, ils émettent parfois des signaux erronés. Lorsqu’un indicateur présente des informations différentes de celles du graphique des prix, on parle de divergence. Elle peut être positive ou négative, l’indicateur affichant une valeur supérieure ou inférieure à l’actif réel. La divergence peut indiquer que la tendance actuelle s’affaiblit et va bientôt changer, mais il est assez risqué d’utiliser la divergence comme un signal en soi. La divergence peut durer longtemps et ne se produit pas très souvent. Il faut beaucoup de pratique pour apprendre à l’utiliser comme outil d’analyse.

Quels autres termes voudriez-vous que nous expliquions? Faites-nous part de vos suggestions dans les commentaires et elles seront traitées dans les prochains articles de notre blog.

Tradez maintenant