6 min read 

L’abondance de choix parmi les différents types d’options peut tirailler le commerçant. Comment peut-on décider quel est l’instrument commercial leur est approprié ? Ne vous faites pas de souci : nous avons préparé un guide complet qui vous aidera à faire le bon choix.

Retour aux sources

Commençons par le commencement en définissant ce qu’est une option dans son sens général :

Une option est un contrat qui donne au titulaire le droit (mais non l’obligation) d’acheter ou de vendre une part d’un actif sous-jacent à un prix déterminé à une date déterminée.

Une option avec le droit d’acheter à un prix déterminé est appelée une option d’achat, alors qu’une option avec le droit de vendre est connue sous le nom d’option de vente. L’objectif de base est cependant le même pour les deux types : tirer profit de la différence entre le prix d’achat et le prix de vente.

Les options peuvent être divisées en différents styles (également appelés « familles »), dont la grande majorité est de type européen ou américain.

Options européennes versus options américaines

Ces deux types d’options partagent de nombreuses caractéristiques, mais ce sont leurs différences qui importent le plus :

Le droit d’exercer

Les options de type américain permettent au détenteur d’exercer le contrat à tout moment avant l’expiration de l’option, tandis que les options européennes ne peuvent être exercées qu’à leur échéance. C’est la principale différence entre les deux types, et celle-ci affecte leurs prix. Les options européennes coûtent souvent moins cher que leurs contreparties américaines, parce que ces dernières permettent une plus grande flexibilité.

Les types d’actifs

Presque toutes les options sur actions et les actions sont des options américaines, tandis que les indices sont généralement représentés par des options européennes.

Options traditionnelles et classiques

La principale distinction que nous établir immédiatement est que les options américaines et européennes sont de type « traditionnel », au sens où elles sont des contrats physiques, tandis que les options classiques sont des contrats différentiels (contract for difference, «CFD»). Les deux sont des instruments dérivés, mais les contrats physiques impliquent qu’un commerçant achète et vend effectivement les actifs sous-jacents, tandis qu’un CFD permet de profiter simplement de l’ampleur du mouvement des prix et un contrat ne peut être exécuté pour acquérir des actifs réels.

Dès lors que nous avons éclairci ces questions, comparons les options traditionnelles et classiques à partir de 3 paramètres standards:

Options traditionnellesOptions classiques
Taille du contratMin. 100 optionsMin. 1 option
CommissionsToutes les options sont assujetties à des commissions et des frais de courtiers.Il n’y a aucune commission ni aucuns frais lors de la négociation avec IQ Option.
RemboursementIl n’y a aucun remboursement pour le coût du contrat, même s’il n’a jamais été exécutéLe client peut récupérer son investissement en fermant la position au seuil de rentabilité avant l’expiration du contrat.

 

Comme vous pouvez probablement le constater, les options classiques ont un certain nombre d’avantages sur les options américaines et européennes. Mais leur plus gros avantage demeure l’accessibilité : alors que les options américaines et européennes ne peuvent être échangées que sur les grandes bourses, les options classiques sont accessibles à tous via la plateforme d’IQ Option.

Avez-vous déjà échangé des options américaines, européennes ou classiques ? Partagez votre expérience dans les commentaires ci-dessous.

Allez sur IQ Option