7 min read 

Vous êtes-vous déjà surpris en train d’appliquer plusieurs indicateurs à votre graphique – plus il y en a, mieux c’est – dans l’espoir d’un résultat positif? Vous êtes-vous déjà demandé si vous utilisiez la bonne combinaison d’indicateurs?

Si vous ne savez toujours pas à quoi servent les indicateurs, comment les utiliser et quand il est préférable d’appliquer l’un ou l’autre, cet article est pour vous. Décomposons-le, pour qu’il soit aussi facile que possible de commencer dès maintenant à appliquer l’analyse technique à votre graphique.

Pourquoi utiliser des indicateurs? 

Des indicateurs techniques sont appliqués au graphique des prix afin d’analyser les mouvements de prix passés et de prédire ceux à venir. Chaque indicateur est essentiellement un ensemble de fonctions et de conditions définies mathématiquement, dont les résultats sont ensuite projetés sur le graphique de prix lui-même ou sur une zone distincte en dessous.

Les indicateurs techniques sont d’une grande utilité pour les traders à court terme. N’étant pas en mesure de suivre l’évolution des fondamentaux (rapports sur les bénéfices, nouvelles, changements socio-économiques, etc.), ils sont d’une utilité limitée pour les investisseurs à long terme.

Il est important de comprendre comment classer les indicateurs et comment combiner correctement les différents types d’indicateurs. Une bonne application des indicateurs peut aider à obtenir une prévision plus précise de l’évolution future des prix. En général, il est essentiel de comprendre comment fonctionnent les indicateurs, quelles sont leurs limites et ce que vous devez prendre en compte lorsque vous les utilisez dans le trading.

Deux grandes catégories d’indicateurs sont les indicateurs de suivi de tendance et les oscillateurs.

Les indicateurs de tendance

Les indicateurs de suivi de tendance lissent le bruit des prix et localisent la ligne de tendance sur le graphique des prix lui-même. Ils sont basés sur la performance passée de l’actif. Ils peuvent également aider à déterminer la force de la tendance.

Apprenez à utiliser correctement les indicateurs techniques
L’alligator lisse les prix et les rend plus faciles à suivre

Comme leur nom l’indique, les indicateurs de suivi de tendance peuvent aider les traders à déterminer l’orientation de la tendance future et à prendre une décision concernant l’entrée. Les indicateurs de tendance les plus populaires comprennent les moyennes mobiles, les bandes de Bollinger, l’alligator, le SAR parabolique et le nuage Ichimoku. Il est facile de distinguer les indicateurs de tendance des indicateurs de différents types, car ils sont généralement affichés sur le graphique lui-même, alors que les oscillateurs sont situés sous le graphique.

Les oscillateurs

Les oscillateurs, à leur tour, aident les traders à déterminer les niveaux de surachat ou de survente à court terme. Ils sont utiles pour trouver des points de retournement de tendance, car le prix de l’actif a tendance à quitter les zones de surachat ou de survente après un certain temps.

Apprenez à utiliser correctement les indicateurs techniques
Les oscillateurs excellent pour repérer les points d’inversion de tendance

Les oscillateurs ne sont pas aussi efficaces dans un marché à tendance et ils sont mieux utilisés lorsque le graphique ne montre pas une tendance forte dans les deux sens. Ils génèrent des signaux d’entrée et de sortie au moment où le prix de l’actif s’écarte trop de sa fourchette actuelle. Les oscillateurs les plus populaires sont le RSI, la Stochastique et l’Awesome Oscillator.

Comment les combiner?

Pour combiner les indicateurs avec succès, vous devez définir le type d’indicateur que vous êtes sur le point d’utiliser. Pourquoi? Parce qu’en utilisant plusieurs indicateurs du même type, vous obtenez des signaux dupliqués – et plus n’est certainement pas mieux dans ce cas, car ces signaux ne peuvent pas être utilisés pour se confirmer mutuellement.

La règle que vous voudrez peut-être retenir est que la combinaison optimale implique des indicateurs qui se complètent et ne se répètent pas. L’utilisation de plus de 3 ou 4 indicateurs sur un graphique peut être inutile. Alors, choisissez-en moins, mais faites-le judicieusement. Et n’oubliez pas que peu importe les indicateurs que vous utilisez, ils peuvent donner de faux signaux de temps à autre. Il est de votre devoir en tant que trader de distinguer les vrais et les faux signaux.

Vous pouvez également combiner vos indicateurs avec une analyse fondamentale pour obtenir un tableau plus complet.

Vers la plateforme