11 min read 

L’approche de gestion des risques utilisée par le trader peut déterminer l’ensemble du résultat d’une séance de trading. Dans ce blog, nous soulignons souvent que c’est extrêmement important et que les traders doivent y réfléchir avant d’entrer sur le marché. Toutefois, quelles mesures précises un opérateur peut-il prendre pour élaborer une stratégie de gestion des risques efficace? Il existe huit moyens de gérer les pertes, et chaque étape peut rapprocher un peu plus le trader d’une méthode de trading réfléchie et plus responsable.

1. Choisir l’approche de gestion des capitaux

Il y a deux façons de gérer son capital: l’approche prudente pour les traders prudents et l’approche légèrement plus agressive pour ceux qui ont de l’expérience. Quel que soit le choix du trader, le plus important est de s’y tenir, quoi qu’il arrive.

 

La méthode prudente implique un investissement ne dépassant pas 1% du solde du trader en une seule opération et l’utilisation de 3% au maximum du solde total à la fois. Cela signifie, par exemple, que le trader ne peut avoir que trois transactions ouvertes à la fois et que le montant total de l’investissement pour chacune d’entre elles ne doit pas dépasser 3% du solde du compte. Cette méthode peut être préférée par les traders débutants, car elle nécessite moins de fonds pour le trading.

Par exemple, si le solde total du trader est de 100$, il ne peut trader qu’avec 3% de ce montant à la fois, soit 3$, et il peut ouvrir 3 transactions d’un montant d’investissement de 1$ chacune. 

Une méthode plus agressive suggère d’investir jusqu’à 5% dans une transaction et de ne pas utiliser plus de 15% du solde à la fois. Cela peut permettre à au trader d’ouvrir 3 transactions, par exemple, avec un investissement de 5% à la fois. Cette méthode peut être utilisée par des traders plus expérimentés qui connaissent leurs stratégies de trading et leurs actifs préférés. Cela dit, les traders doivent diversifier leurs risques afin que leurs pertes potentielles ne dépassent pas 5%.

2. La diversification des actifs

Choisir seulement un ou deux actifs et ne trader que sur ceux-ci peut être très risqué: le marché peut être imprévisible et l’ouverture de plusieurs transactions sur un même actif peut entraîner des pertes inutiles. Les traders expérimentés choisissent au moins 4 ou 5 actifs, de préférence sur des instruments différents (par exemple, les actions et le forex, la cryptomonnaie et les FNB) qui sont disponibles à des moments différents, de sorte que les conditions de trading diffèrent légèrement. Cette diversification du portefeuille du trader peut lui permettre de gérer les pertes et les risques qui peuvent survenir.

3. Trouver le bon point d’entrée

Bien qu’il n’y ait aucun moyen d’être sûr à 100% de conclure une transaction, il existe des moyens de déterminer de meilleures opportunités. Il s’agit notamment d’utiliser des indicateurs techniques, de suivre l’actualité et de se fier aux données reçues plutôt qu’à l’intuition. Les entrées doivent être exécutées en gardant à l’esprit la gestion des risques – il peut être plus facile de protéger le capital initial que de le perdre et d’essayer d’en gagner un nouveau.

4. Trader sur le long terme

Les indicateurs sont extrêmement utiles, mais ils ne donnent pas toujours des signaux parfaits. Ils peuvent être particulièrement trompeurs sur des périodes très courtes (sauf s’ils sont spécifiquement conçus pour les opérations à court terme). C’est pourquoi les traders novices devraient s’en tenir à des opérations sur une période plus longue. Les opérations à court terme sont beaucoup plus risquées: les traders négligent souvent les outils d’analyse appropriés et se fient à leur intuition, ce qui se traduit malheureusement par des pertes. Viser le long terme permet de développer une stratégie et de mieux analyser l’actif. Néanmoins, les périodes de trading utilisées dépendent toujours des méthodologies préférées du trader.

5. La couverture

La technique de couverture est utile à ceux qui tentent de gérer les risques. La couverture consiste à ouvrir une position inverse sur un même actif afin de protéger le capital au cas où le prix de l’actif irait dans la mauvaise direction. Par exemple, le trader peut ouvrir des positions « achat » et « vente » sur le même actif afin de se prémunir contre une éventuelle prévision erronée.

La couverture peut aider à gérer les pertes, mais elle peut aussi jouer contre le trader en réduisant son résultat positif potentiel. Cette méthode pourrait être plus adaptée aux traders expérimentés, car elle nécessite une certaine pratique.

6. Limite de trading

Les traders expérimentés suivent un certain nombre de règles lorsqu’il s’agit d’effectuer des transactions quotidiennes. L’une des plus importantes est la fixation d’une limite pour le nombre de transactions dans une journée, ou d’une limite pour le nombre de transactions infructueuses d’affilée. Cette limite peut être une bouée de sauvetage lorsque le trader est épuisé et commence à céder aux émotions. Une pause entre les séances de trading est nécessaire pour faire face aux facteurs psychologiques qui peuvent réellement nuire au trading. Cela peut permettre au trader de rassembler ses pensées, de relâcher la tension et de se préparer mentalement à trader à nouveau plus tard.

7. Analyser les erreurs

Selon les statistiques, 95% des traders n’analysent pas leurs performances et ne gardent pas de trace de leurs transactions. Cela signifie qu’ils ne reconnaissent pas leurs erreurs et, par conséquent, ne peuvent pas les corriger. Il est absolument nécessaire de garder une trace de tous les investissements, de leurs résultats et de leur issue pour une approche commerciale efficace. Sinon, le trader est condamné à répéter sans cesse le même schéma erroné.

8. Retrait régulier des bénéfices

Chaque semaine ou chaque mois (selon la préférence du trader), il est important de retirer une partie du bénéfice (30 à 50%) afin de se sentir accompli et de voir les résultats. Même si les montants ne sont pas très élevés, cela évitera au trader de se décourager et l’aidera à se concentrer sur la partie importante du trading, à savoir la production d’un bénéfice.

Ces 8 conseils sont plus efficaces lorsqu’ils sont combinés et utilisés tous ensemble dans le cadre d’une stratégie bien équilibrée. Une approche prudente et réfléchie est importante pour ceux qui souhaitent améliorer leur routine de trading et voir des résultats au fil du temps.

Vers la plateforme