9 min read 

Pour les traders et les investisseurs expérimentés, les chandeliers ne sont pas seulement des bâtons et des lignes colorées; ils représentent les traces de l’action sur les prix. Ils ne sont pas aléatoires, car ils reflètent les changements du marché, toute l’activité des acheteurs et des vendeurs. Leur lecture peut aider à mieux comprendre la formation des prix et à suivre les cycles et les tendances du marché. Peu importe que vous préfériez l’analyse technique ou fondamentale: les schémas de chandeliers peuvent être combinés avec n’importe quelle stratégie d’analyse. Par ailleurs, les modèles de chandeliers seront toujours les mêmes pour tout actif; c’est donc un outil universellement applicable.

Aujourd’hui, nous allons examiner les six modèles de bougies les plus utilisés dont tout trader doit se rappeler.

Trois soldats blancs ou trois corbeaux noirs

Ces deux modèles représentent un possible renversement après une forte tendance sur l’actif. Leurs noms poétiques sont basés sur l’apparition des modèles sur le graphique.

Trois soldats blancs sont trois chandeliers verts qui apparaissent après une baisse substantielle du marché. Chacun d’entre eux s’ouvre à l’intérieur du corps de la bougie précédente et se referme près de son sommet. Ils ressemblent à un escalier qui monte et en cas de confirmation, la tendance continue à monter. Si la tendance est confirmée, le signal d’achat peut être reçu et la transaction est placée au-dessus des trois soldats blancs.

Les Trois corbeaux noirs sont l’exact opposé: les trois chandeliers rouges sont ouverts à l’intérieur du corps de la bougie précédente et se ferment près de son bas. Ce schéma commence près du sommet d’une tendance à la hausse et peut signaler que le prix va continuer à baisser jusqu’à des creux encore plus bas. Une confirmation de ces tendances est reçue avec la bougie suivante qui indique si le prix continue à suivre la nouvelle tendance ou non. En cas de confirmation, le signal de vente peut être reçu et la transaction est ouverte en dessous des trois corbeaux noirs.

Doji

En japonais, « どじ » prononcé comme « do-dji » signifie « une bévue » ou « une erreur ». Le schéma graphique lui-même suggère une sorte de comportement irrégulier sur le marché, ce qui explique pourquoi il a reçu ce nom. Il ressemble à une croix ou à un signe plus sur le graphique et montre essentiellement que les prix d’ouverture et de clôture étaient exactement les mêmes.

On peut voir des Doji pendant les périodes de consolidation. Un tel comportement du prix reflète l’indécision des acheteurs et des vendeurs.

Lorsqu’un tel chandelier apparaît, il peut être le signe d’une fin de la tendance en cours et des signes de renversement peuvent apparaître. Cependant, en soi, il ne confirme pas nécessairement un renversement de tendance, de sorte que le trader doit être attentif et utiliser d’autres outils pour l’aider à analyser l’état du marché. Le doji peut également être un signe pour observer le marché et éviter les entrées en période d’incertitude. 

Le marteau

Au départ, le Marteau peut ressembler à un Doji, mais ils sont différents. Le marteau a un petit corps et une longue ombre. On le trouve après une baisse du marché et il montre que pendant la période de vente, les acheteurs ont fait remonter le prix. Des confirmations peuvent être observées après la formation du Marteau: si le prix continue à augmenter, il peut s’agir d’un signal d’achat. 

Notez que la couleur de la bougie n’a pas d’importance: le Marteau peut être vert ou rouge, ce qui importe c’est qu’il se forme après une tendance à la baisse.

Une formation identique qui apparaît après une tendance à la hausse s’appelle le « Hanging Man ». L’idée est la même, mais inversée: si elle apparaît à la fin d’un cycle haussier et que la tendance après cette formation continue à diminuer, il peut s’agir d’un signal de vente.

Étoile du matin et Étoile du soir

Ces deux modèles impliquent trois chandeliers. Le chandelier du milieu est appelé le « début » car il ne chevauche pas le corps de la bougie précédente, mais s’en éloigne plutôt en formant un espace. Cet écart suggère que ces motifs se retrouvent généralement sur des actifs ayant une durée plus longue et non sur des graphiques intrajournaliers (bien qu’ils puissent également apparaître sur des périodes plus courtes).

L’étoile du matin se compose d’un long chandelier baissier, suivi d’une « étoile » en dessous (soit haussière, soit baissière) et d’un chandelier haussier qui se ferme dans le corps du premier chandelier. En cas de confirmation, le prix s’inverse et un signal d’achat peut être reçu au-dessus de la dernière bougie de l’étoile du matin. 

L’étoile du soir est représentée par une longue bougie haussière, une étoile au-dessus (haussière ou baissière), puis une bougie baissière qui se ferme dans le corps de la première bougie. En cas de confirmation, un signal de vente peut être reçu en dessous de la dernière barre du modèle. 

Ces six exemples ne représentent qu’une petite partie des nombreux modèles de chandeliers, mais ils sont considérés comme des éléments de base et les traders novices peuvent envisager de s’en souvenir au cas où ils apparaîtraient sur le graphique. Cela dit, les formations en bougies ne donnent pas une certaine garantie de réussite des prévisions, de sorte que les traders doivent procéder avec une solide technique de gestion des risques car il n’y a pas de garantie à 100% de résultats corrects.

Tradez maintenant